Ce sont des militaires Kényans engagés contre les terroristes, et non des M23

Ce sont des militaires Kényans engagés contre les terroristes, et non des M23

Sur sa page Facebook, l’internaute Dieumerci Kavene Pogba publie une photo des militaires en pleine prière qu’il attribue aux éléments M23 qui seraient capturés dans le véhicule de la Monusco à Rutshuru

La publication est du 4 Novembre 2022.

Pour cet internaute, ce sont des éléments de la milice M23 qui étaient transportés par la Monusco et capturés.

Attention, c’est Faux.

« Les m23 qu’on a attrapé avant hier dans le camion de la monusco.
Le gouvernement nous a dis que la Monusco soutiens le fardc » note faussement Dieumerci Kavene Pogba.

Sa publication récolte 52 commentaires, 60 mentions partages et une cinquantaine des mentions j’aime.

Une photo des soldats Kényans de 2016

Présenté comme éléments M23, Congo Check s’est lancé dans le vérification de cette nouvelle.

Pour y parvenir, nous avons utilisé certains outils de recherche notamment Tineye et Search by images.
Les résultats obtenus nous font remonter au Kenya.

Il s’agit de la prière des militaires engagés dans la lutte contre le terrorisme.

Avant leur départ, ils ont débuté par la prière.

La photo a été publiée pour la première fois le 2 mars 2022 par le journal « The global observatory » avec comme titre « Kenyans on High Alert as Threat From al-Shabaab Rises » traduit en français par « Les Kényans en état d’alerte alors que la menace d’al-Shabaab augmente».

La photo sera publiée à nouveau par l’AFP quelques jours après.

Des rebelles gardés par la Monusco serait une fois de plus exposés les agents de cette agence Onusienne en RDC quand on sait qu’il y avait des manifestations pour réclamer son départ.

Et pour ne pas laisser la propagation de cette fausse information, Congo Check devrait la détruire.

Avis de Congo Check à la communauté en ligne en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, au Congo-Brazzaville et en Afrique Francophone: Si votre contenu est étiqueté comme faux, partiellement faux, contexte manquant, photo ou vidéo retouchée… ne le supprimez surtout pas ! Modifiez le, avec la mise à jour de l’article de vérification que nous mettons à votre disposition, puis signalez-le nous ! Ou alors faites un recours si vous pensez que notre article de vérification ne contient pas assez d’éléments factuels capables d’appeler à la modification de votre contenu. Notre équipe sera ainsi saisie et procédera à la levée du tag ou vous fournira plus d’assistance dans la compréhension du contexte autour de votre contenu ! En supprimant le contenu, nous ne pourrions malheureusement plus rien faire et la sanction restera !

 

blaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Burundi Check 2023. Designed by BurundiJobs